Rechercher
  • Audrey Ostéo Equin Amiens

Chanfrein et sphère orale

A propos de l'engouement pour la monte en licol, il est a noter que le dessus du nez, le chanfrein, ne fait pas partie de la sphère orale nez/bouche/antérieurs, mais relève du tact. Il ne communique donc pas le même type d'émotions. C'est un système moins nuancé, qui fait appel à la structuration de l'espace, donc à la topologie. De plus, à l'inverse de la mâchoire faite pour broyer de l'herbe (avec des pressions de plusieurs dizaines de kilos au centimètre carré), le chanfrein est extrèmement fragile. Le cheval ne craint donc pas le poids, s'il est stable, sur la bouche. Ce qu'il redoute, ce sont les secousses, les varations instantanées d'accélération. La bonne main n'est donc pas celle qui ne met aucun poids (rênes en guirlandes donnant des secousses) mais celle qui garde une tension aussi stable que possible (minimisant le plus possible les secousses).

"Etologie et écologie équines, JC Barrey- C Lazier, éd Vigot"

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout