Rechercher
  • Audrey Ostéo Equin Amiens

Inhibition des moyens de survie et subordination psychique :

Il semblerait qu'une manière de créer la subordination psychique d'un animal consisite à inhiber ses moyens de survie. "Quand la défense principale d'un sujet est contrôlée, nous dit Robert Miller, il se trouve sans moyen défensif. Il admet le plus souvent son impuissance et finalement, montre qu'il se soumet." (Robert Millet, La nature du cheval, Acte sud) Chez le cheval, ce réflexe de survie consiste à fuir selon un processus qui est toujours le même : il commence par lever la tête (pour appréhender son environnement), avant de s'enfuir dans la direction opposée au danger. Dans cette logique, le fait de mettre le cheval dans un cadre " flexion de nuque" ou " flexion d'encolure" (qui l'empêche de lever la tête) désamorce son processus de fuite dès l'origine et entraîne une certaine dépendance psychique vis-à-vis des son cavalier. (L'équitation de légèreté par l'éthologie, Stéphane Bigo, éd VIGOT)

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout